MRJ.Presse
Views
3 years ago

Essais & Simulations n°141

  • Text
  • Ainsi
  • Solutions
  • Maintenance
  • Mesures
  • Mesure
  • Juin
  • Crise
  • Simulations
  • Simulation
  • Essais
DOSSIER : Spécial Covid-19 Comment les acteurs des essais et de la mesure font face à la crise

ESSAIS ET MODÉLISATION

ESSAIS ET MODÉLISATION aux nombreux équipements de production et de mesure – une centaines de machines (centres d'usinage, tours, machines d'assemblage et deux d'impression 3D métal), robots industriels, moyens de contrôle non destructif (CND), de traitement de surface et de métrologie (endoscopie par exemple), la maintenance est principalement assurée par des prestataires de service, imposant un suivi des fournisseurs et des prestataires, des contrats de maintenance et des interventions. En revanche, en ce qui concerne les activités liées aux essais moteurs, toute la maintenance est « internalisée ». Les personnels dits « œuvrant » sont des salariés ArianeGroup. Les nombreux essais impliquent des campagnes en conditions extrêmes et nécessitent des moyens peu communs, à l'image des bancs dédiés au système de propulsion hydrogène méthane, aux chambres de combustion et autres turbopompes, clapets et systèmes intégrés, aux prototypes et aux moyens fluidiques. La zone d’essais est d'ailleurs classée Seveso seuil haut ; une classification qui n'est pas étrangère au choix d'une solution GMAO. LA GMAO COMME CLEF DE VOÛTE DE LA MAINTENANCE conception et définition des moteurs, un hall consacré aux procédés spéciaux, la partie production et usinage, le laboratoire de chimie matériaux et procédés, le montage des moteurs HM7 et de la ligne Vulcain, et enfin le projet Prometheus, le fameux « moteur du futur » qui équipera les nouvelles fusées. « Ce moteur sera environ dix fois moins cher à produire et atteindra 10 tonnes de poussée ; il sera en partie fabriqué en impression 3D et intégrera de l'intelligence embarquée », résume Félicien Banzokou, chargé du pôle Visites du site. Dans la partie dédiée aux essais en environnement, l'imposant site abrite de grands réservoirs d'ergols cryotechniques permettant de mener des tests grandeur nature et en températures plus élevées que le magma ! Au total, une quarantaine de personnes effectuent des interventions de maintenance et près de 300 personnes sont impliquées dans le métier ; « sur le site, les activités de maintenance se répartissent autour des moyens industriels de production et de montage, des infrastructures et de facility management, et enfin des moyens d'essais », explique Pierre-Guillaume Ritter, responsable de Méthodes support maintenance, qui opère sur différents sites du groupe. Face « Très tôt, au cours de mon expérience professionnelle, j'ai compris que la GMAO joue pleinement un rôle stratégique pour la maintenance », révèle Pierre-Guillaume Ritter. Difficile de prêcher un convaincu, d'autant que le responsable Méthodes support maintenance utilise de nombreux modules ; « il faut reconnaître que depuis toutes ces années, nous avons acquis une solide expérience en la matière, allant jusqu'à développer des fonctionnalités nous-mêmes, sans avoir à solliciter les équipes de l’éditeur Carl Software. Certes, ces développements nécessitent des spécialistes en informatique mais ces évolutions ont été possibles grâce au système à la fois ouvert et évolutif de Carl Source ». Si près de 300 personnes utilisent quotidiennement ou régulièrement la GMAO, l'outil est ouvert au millier de collaborateurs du site ; « cela va du ''simple'' lecteur aux 200 intervenants en maintenance en passant par la vingtaine de chargés d'affaires qui réceptionnent et aiguillent les interventions ». Parmi les fonctionnalités utilisées figurent le module Équipements (utilisé à 90% des fonctionnalités comme l'arborescence, les matériels, les points de structure, les modèles, les fiches sécurité), le module Travaux pour les demandes d’interventions et les interventions elles-mêmes, les comptes rendus, les gammes ou encore les fiches de maintenance et les plans préventifs. Autres modules également très utilisés, les Stocks (pour la gestion d'articles, les inventaires, les entrées et sorties, les réservations et les réapprovisionnements), les modules Analyse et Système (paramétrage, droits, KPI, formulaires personnalisés, rapports, interfaces, 40 IESSAIS & SIMULATIONS • N°141 • mai - juin 2020

ESSAIS ET MODÉLISATION Utilisateur de la GMAO Carl Source V3 depuis 2013 (Carl Master avant cela), ArianeGroup évolue aujourd’hui avec Carl Source V5. « L'outil offre une analyse des données très poussée », notamment grâce à l’écran d’accueil doté d'indicateurs issus des recherches multicritères et d'indicateurs reposant sur des requêtes SQL. Des seuils peuvent être mis en place avec le lancement automatique d'emails. Des rapports sont directement créés dans l’application grâce à la fonction « assistant de création de rapport ». D’AUTRES ÉVOLUTIONS À VENIR logs, traces). Sont aussi utilisés, mais dans une moindre mesure, les modules Achat (par les fournisseurs et certaines demandes d’achats), Ressources et Comptes. À Vernon, la sécurité et plus particulièrement les mesures de la maîtrise des risques (MMR) sont au cœur des priorités de l'entreprise. En cela, l'option « Carl Control’S » s'avère particulièrement adaptée. Elle permet de gérer automatiquement le suivi des rapports de contrôle dans la GMAO, de leur intégration, au déclenchement des interventions pour lever les réserves, à la mise à jour des rapports dans les plateformes des différents organismes de contrôle. Carl Control’S devrait être installée en fin d'année ; cette action est aujourd’hui réalisée manuellement par les pilotes maintenance. Autre projet d'envergure, la fusion d'ici le premier semestre 2021 des trois GMAO des activités FM / MI / Essais au sein de Carl Source ; « pour ce faire, l’application ''Carl Loader'' devrait nous permettre de réaliser cette fusion en interne ». Olivier Guillon Un carrefour d’échanges incontournable pour les experts, les ingénieurs et les techniciens de l’environnement Rejoignez-nous pour enrichir vos connaissances et participer activement à la promotion, à la diffusion et à la mise en œuvre au sein de l’industrie française des dernières techniques d’essais et de simulation de l’environnement. Nos adhérents bénéficient de réductions substantielles sur les tarifs de nos stages de formation, journées techniques, colloques, salons, ouvrages et guides techniques. Depuis 1967, nous avons formé plus de 6 000 scientifiques, ingénieurs et techniciens. Nos formations sont dispensées par les meilleurs experts du moment, sélectionnés au sein des sociétés et laboratoires français de pointe. Qui est concerné par notre activité ? • Les laboratoires d’essais, les équipementiers, les concepteurs et intégrateurs de systèmes • Les scientifiques, ingénieurs et techniciens en charge de la conception, des essais, de la fabrication et de la qualité • Les concepteurs, constructeurs et vendeurs des moyens d’essais • Les étudiants et les enseignants Association pour le développement des Sciences et Techniques de l’Environnement - Association régie par la loi 1901 1, place Charles de Gaulle - 78180 MONTIGNY LE BRETONNEUX - www.aste.asso.fr - Tel : 01 61 38 96 32 ESSAIS & SIMULATIONS • N°141 • mai - juin 2020 I41

Copied successfully!

Essais et Simulations - Découvrez la revue en version digitale

Pour vous abonner, joindre la rédaction, communiquer dans la revue ou simplement avoir plus d'informations sur votre métier, rendez-vous sur notre site internet :

www.essais-simulations.com