Views
1 year ago

Essais & Simulations n°125

  • Text
  • Essais
  • Simulation
  • Simulations
  • Mesure
  • Moyens
  • Juin
  • Ainsi
  • Permet
  • Domaine
  • Mesures
Spécial Eurosatory La défense, une filière clef pour les essais et la simulation

essais et modélisation

essais et modélisation focus nucléaire Disjoncteur sur des supports à câble… et ce, pour une problématique antisismique. Nous travaillons notamment avec Areva sur ce sujet. Enfin, nous assurons la fourniture de suspension pour des machines tournantes, et ce dans une problématique de filtrage des bruits solidiens générés par la machine. Parfois, cette problématique est associée à une problématique de protection sismique. C’est le cas des groupes électrogènes de secours pour le réacteur RJH qui sont montés sur des amortisseurs à câble pour une problématique à la fois de séisme et de filtrage des vibrations ; nous travaillons avec le CEA dans ce domaine. Vous avez mis au point un logiciel de simulation dynamique, Symos. À quoi sert- IL précisément ? C’est un logiciel que nous avons développé. Il nous sert en premier lieu à calculer les performances des suspensions. Symos est également utilisé par les grands donneurs d’ordre des secteurs aéronautique et défense : EADS, Thales, Safran, DCNS… Plus précisément, Symos est un progiciel de simulation du comportement aux chocs et aux vibrations de systèmes mécaniques. La modélisation est réalisée à l’aide de solides disposant de 1 à 6 degrés de liberté. Ils sont connectés par des liaisons ressorts, amortisseurs… à caractéristiques linéaires ou non linéaires. La génération du modèle est facilitée par l’utilisation et la création de bibliothèques contenant des modèles paramétrés (machine d’impact, mouton…), des liaisons standard et des sollicitations normalisées (SRC, chocs demi- sinus, vibrations aléatoires…). Symos traite les problèmes linéaires et non linéaires. Vue d’un des conteneurs pour lequel une suspension Socitec a été installée Quelles sont les spécificités du secteur par rapport à d’autres ? En ce qui concerne les problématiques propres au domaine du nucléaire, celles- ci ne sont pas très différentes des autres secteurs sur lesquels Socitec travaille. Dans le secteur Défense par exemple, l’approche est strictement la même. On part d’une spécification, Socitec devant fournir à la fois le produit mais aussi toute la partie justificative (calculs / simulations + essais de qualification). La seule spécificité qui concerne le nucléaire est l’utilisation du RCC- M qui préconise à la fois des règles de construction et l’emploi de certains matériaux en centrales. Plus globalement, comment ont évolué VOS acTIVITés vis-àÀ- VIS de ce secTEUr et des attentes de vos clients au fil des années ? C’est un secteur très difficile depuis cinq ans et l’accident qui a eu lieu au Japon. Ceci a remis en question toute la filière nucléaire. Depuis ce temps- là, Areva est en sérieuse difficulté. Et le chiffre d’affaires réalisé par Socitec dans ce secteur stagne. Dans le cONTExTE acTUEL, cOMMENT voyez- VOUS l’AVENIr du secteur nucléaire ? Va- T-IL bouleverser votre métier ? Modèle Symos de roulage véhicule La perte de vitesse éventuelle de ce secteur ne bouleversera pas l’activité de Socitec. Car, en dehors du nucléaire, nous sommes présents sur différents autres segments (ferroviaire, aéronautique et spatial, défense…). ● Propos recueillis par Olivier Guillon 22 IESSAIS & SIMULATIONS • N° 125 • Mai-Juin 2016

2 E EDITION L’ÉVÉNEMENT MONDIAL DE RÉFÉRENCE DE LA FILIÈRE ÉNERGIE NUCLÉAIRE UNE PLATEFORME UNIQUE DE RENDEZ-VOUS D’AFFAIRES, DE NETWORKING ET DE SIGNATURES DE CONTRATS 700 EXPOSANTS venant du monde entier 10 000 VISITEURS INTERNATIONAUX hautement qualifiés et décisionnaires DES TABLES RONDES avec des intervenants internationaux de haut vol NOUVEAUTÉS EN 2016 Une cérémonie des Awards, De nouveaux espaces : « Training Planet » et « Innovation Planet » Un événement de Organisé par www.world-nuclear-exhibition.com

Essais et Simulations - Découvrez la revue en version digitale

Pour vous abonner, joindre la rédaction, communiquer dans la revue ou simplement avoir plus d'informations sur votre métier, rendez-vous sur notre site internet :

www.essais-simulations.com