Views
1 year ago

Essais & Simulations n°125

  • Text
  • Essais
  • Simulation
  • Simulations
  • Mesure
  • Moyens
  • Juin
  • Ainsi
  • Permet
  • Domaine
  • Mesures
Spécial Eurosatory La défense, une filière clef pour les essais et la simulation

essais et modélisation

essais et modélisation Entretien Élargir la simulation numérique à toutes les entreprises Depuis l’arrivée de Didier Large il y a deux ans à la tête de Nafems, l’entité semble avoir pris un nouveau virage. Si le travail de François Costes, son prédécesseur, avait permis à l’association de monter en puissance ces dix dernières années et d’atteindre les 130 adhérents, le nouveau président entend aujourd’hui répondre aux nouveaux besoins des métiers de la simulation numérique et faire bénéficier les PME de ses avancées. Didier Large, président de l’association Nafems France QUELS SONT LES NOUVEAUX DOMAINES CONCERNÉS PAR NAFEMS ? Ils sont multiples et concernent par exemple la simulation dans le domaine de la fabrication additive, les matériaux composites, qui se trouvent être toujours un thème porteur et en fort progrès, le big data ou encore la simulation des systèmes, axe stratégique pour les entreprises et qui avait d’ailleurs très bien marché l’an dernier. En plus de ces nouveaux domaines, Nafems exprime de plus en plus sa volonté de travailler avec davantage de partenaires. NAFEMS SOUHAITE DONC S’OUVRIR ? COMMENT A ÉVOLUÉ NAFEMS FRANCE DEPUIS DEUX ANS ? Didier Large François Costes, l’ancien président, a réalisé un travail remarquable mais à son départ, il y a eu un essoufflement. Nous sommes parvenus à retrouver notre niveau d’adhérents mais nous assistons néanmoins à la fin d’un cycle et de nouvelles thématiques ont fait leur apparition. SUR QUOI PORTE CETTE ÉVOLUTION DU MÉTIER ? Les besoins ont changé et nos thèmes historiques sont désormais « interconnectés » avec d’autres métiers et d’autres technologies. Nous avons donc choisi d’ouvrir aujourd’hui Nafems à tous les domaines, seize au total. De là, des recrutements sont en cours au niveau mondial pour accueillir des experts pointus capables d’animer des formations et de groupes de travail ; c’est le cas notamment au Royaume- Uni, aux États- Unis ou encore en Asie (Chine et Inde principalement). Oui. Il faut en effet voir ce qui se passe ailleurs et en faire bénéficier les entreprises françaises. Cela passe notamment par la volonté de Nafems de mieux reconnaître l’importance des acteurs académiques de façon à privilégier les projets menés en partenariat entre des industriels et le monde de la recherche, notamment sur des thématiques très pointues. La France représente en effet un vivier de compétences avec plus de 6 700 personnes utilisant de près ou de loin la simulation numérique ; ce qui fait de l’Hexagone un acteur majeur figurant dans le top 5 des pays les plus avancés en la matière. Le problème réside cependant dans la reconnaissance de cette expertise chez les grandes entreprises, même si cela change aujourd’hui, et surtout la difficulté de faire émerger les usages et l’expertise de la simulation numérique chez les PME ; d’autant que les intermédiaires – prestataires d’études – privilégient davantage les grands projets portés par les grands comptes. Il faut leur venir en aide ! ● Propos recueillis par Olivier Guillon 14 IESSAIS & SIMULATIONS • N° 125 • Mai-Juin 2016

«Spécial Bancs d’Essais» Votre partenaire Gamme de produits «Haute Performance et Haute Vitesse» : l’airbag de votre machine Sur-mesure ou standard, mayr ® a la solution adaptée pour vos applications ● Limiteurs de couple de sécurité EAS ® -compact ® ● Limiteurs de couple de sécurité «grande vitesse» EAS ® -HSC/HSE : protection jusqu’à 20 000 trs/mn ● Accouplements d’arbres «grande vitesse» ROBA ® -DS à paquets de lamelles : rigides et sans jeu, tailles de 2 200 à 11 000 La performance de votre machine est garantie! www.mayr.com

Essais et Simulations - Découvrez la revue en version digitale

Pour vous abonner, joindre la rédaction, communiquer dans la revue ou simplement avoir plus d'informations sur votre métier, rendez-vous sur notre site internet :

www.essais-simulations.com