Views
1 year ago

Essais & Simulations n°124

  • Text
  • Produits
  • Additive
  • Mesures
  • Permet
  • Simulations
  • Fabrication
  • Conception
  • Simulation
  • Essais
  • Mesure
La place grandissante de la mesure dans les essais

dossier EnTRETiEn « La

dossier EnTRETiEn « La mesure prend une place croissante dans les phases développement » Responsable du département Solutions Tests qui appartient à l’entité Test & Simulation de Siemens PLM Software, Bruno Massa (ancien vice- président de la société LMS, rachetée en 2012 par Siemens) revient sur les grandes tendances en matière d’instruments de mesure que connaît aujourd’hui son activité. Bruno Massa, vice- président de la division Test Siemens Industry Software dANS vOTrE MéTIEr – ET cEUx dE vOS cLIENTS –, qUELLE pLAcE OccUpE LA MESUrE ? cOMMENT A- T-ELLE évOLUé cES dErNIèrES ANNéES ? La part de la mesure a beaucoup progressé dans les métiers de nos clients et, plus largement, dans tous les domaines de l’industrie aÿn de réduire les délais de développement des produits en particulier, mais aussi pour relever les déÿs que posent les produits mécaniques de plus en plus complexes. Cela a poussé les entreprises à revoir leur stratégie de développement et à travailler davantage en lien avec la simulation numérique dans le but de réduire le nombre de prototypes, notamment dans le secteur automobile. Ce phénomène n’a pas pour autant éliminé les besoins en matière de contrôle et de mesure, loin de là. C’est le cas par exemple des opérations de mesure en phase de préconception et de l’ingénierie détaillée, lesquelles sont de plus en plus nombreuses. simulation, qui consiste à réunir les informations du monde réel pour les intégrer dans la simulation, nécessite d’utiliser des modèles développés et validés à partir de données de mesure. Des systèmes de mesure multivoies ont ainsi vu le jour (allant de quelques dizaines à plusieurs centaines de voies) chargés de capter les informations issues de di° érents moyens de mesure, capteurs ou autre jauges de contrainte de façon à les synchroniser avec un récepteur GPS ou des informations provenant du bus CAN d’un véhicule. Ces systèmes permettent de quantiÿer le comportement dynamique ou vibro- acoustique de façon approfondie aÿn de connaître par exemple la cause d’un bruit suspect (provenant des suspensions, du moteur, de l’interaction du véhicule avec le vent, etc.). L’idée est de parvenir à prendre en compte tout comportement extérieur autre que celui du véhicule lui- même. qUELS SONT, AUjOUrd’hUI, LES BESOINS ET LES ATTENTES dU MArché EN MATIèrE d’INSTrUMENTS ET dE MOyENS dE MESUrE dANS LE dOMAINE dES ESSAIS ET cELUI dE LA prOdUcTION ? Bon nombre de nos clients e° ectuent des tests sur leurs propres produits et les produits de leurs concurrents dans le but de rassembler un maximum d’informations ; la première étape de 28 IESSAIS & SIMULATIONS N°124 Mars-Avril 2016

dossier ici, la grande avancée réside dans le fait que nous sommes désormais capables de représenter de la mesure (vibrations, mesures acoustiques, stress…) directement sur des images vidéos ou des modèles 3D ; c’est le cas notamment dans l’automobile où, à la manière d’une image de scanner médical, on vient représenter avec précision l’ensemble des informations de mesure afin d’en simplifier au maximum la lecture et l’interprétation des données. LES INdUSTrIELS fONT- ILS AppEL à vOUS pOUr cE TypE d’OpérATION ? Les systèmes multivoies sont modulaires (16 voies pour les plus rapides et jusqu’à 400 voies pour les plus précis), à l’image de la solution LMS SCADAS, ou ÿxes (de 300 à 800 voies de mesure) comme dans le domaine aéronautique. Ces systèmes apportent beaucoup de ˙ex ibilité : ils peuvent en e° et être combinés pour évoluer vers des systèmes multiphysiques aÿn de fournir une analyse dynamique complète. La demande est croissante et notre Département Mesure est, en e° et, de plus en plus sollicité. C’est pourquoi notre stratégie est de couvrir n’importe quel type de voie ou de signal qu’il est nécessaire de mesurer. Cela consiste à transformer une information analogue en une information digitale, capter la totalité des informations et les mettre en relation pour les synchroniser de façon extrêmement précise. Enÿn, nos solutions permettent de réaliser à partir de ces données précises une vision simpliÿée de manière à pouvoir être lues et interprétées sans problème par l’ingénieur, lequel n’est pas – ou n’est plus toujours – un spécialiste. Ces résultats obtenus sous la forme d’images doivent être aisés à manipuler et interpréter. En un clin d’œil, on doit être capable de dire si le comportement d’un produit évolue par rapport à un autre et de savoir où orienter le test aÿn de rectiÿer le tir au plus vite. qUELLES TEchNOLOgIES INNOvANTES TrOUvE-T-ON SUr LE MArché ET à qUELLES INNOvATIONS pEUT- ON S’ATTENdrE à L’AvENIr ? Parmi les évolutions technologiques significatives, on peut par exemple citer les solutions d’images et de vidéos, jusqu’à présent résumée à de la 2D ou 3D simplifiées. Mais Autre phénomène à la mode, le Cloud, application qui trouve toute sa place dans l’ère de la mobilité que nous connaissons aujourd’hui. Auparavant, la plupart des opérations de mesure ne pouvaient s’effectuer qu’à partir du moment où l’on était relié à un PC. Aujourd’hui, les smartphones et autres tablettes, associés à la technologie Cloud, permettent à nos clients de mener des mesures sur place et de suivre le déroulement du test à distance. Un technicien peut réaliser des campagnes entières de mesures sur terrain, puis entrer directement en communication avec l’ingénieur au bureau pour visualiser et analyser les résultats ensemble et en temps réel, par un accès cloud au système d’acquisition. Cette communication à distance résout aujourd’hui bien des problèmes et nous offre, grâce au Cloud, de nouvelles perspectives en matière de productivité. ● Curriculum vitae >> Bruno Massa Olivier Guillon ∙ Poste actuel : Vice- président de la division Test Siemens Industry Software (depuis 2014) ∙ Parcours / diplôme : Ingénieur commercial ∙ Parcours professionnel : 1990-1994 : Ingénieur commercial pour la société Star- Apic – 1Spatial (GIS – Geographical Information Systems) 1994-1997 : Responsable marketing chez Software AG 1997 : Bruno Massa intègre la société LMS International en tant que responsable process marketing 2000-2008 : Responsable marketing et communication chez LMS International puis directeur corporate du département marketing 2008-2014 : Vice- président de la division Test de LMS International ESSAIS & SIMULATIONS N°124 Mars-Avril 2016 I29

Essais et Simulations - Découvrez la revue en version digitale

Pour vous abonner, joindre la rédaction, communiquer dans la revue ou simplement avoir plus d'informations sur votre métier, rendez-vous sur notre site internet :

www.essais-simulations.com