Views
2 years ago

Essais & Simulations n°122

  • Text
  • Laboratoire
  • Mesures
  • Afin
  • Permet
  • Ainsi
  • Simulations
  • Septembre
  • Simulation
  • Mesure
  • Essais
Accompagner la croissance de l’automobile par les essais

mesures et methodes de

mesures et methodes de mesure Entretien La métrologie s’ouvre àde nouveaux domaines Le Congrès international de métrologie (CIM) entamera sa 17 e édition durant le salon Enova qui se déroulera du 22 au 24 septembre prochain à la Porte de Versailles, à Paris. L’occasion pour la revue Essais &Simulations de s’entretenir avec son coprésident, Pierre Claudel. Le directeur des Essais, des Étalonnages et de la Certification du Cetiat* revient sur les temps forts du congrès ainsi que les grandes thématiques abordées et plus généralement sur les applications futures de la métrologie dans l’industrie ;celle-ci promet notamment de s’ouvrir aux énergies alternatives mais aussi et surtout au secteur médical. Essais &Simulations Pierre Claudel, qui êtes-vous et quelles sont les activités de votre direction ? Pierre Claudel J’assure la direction des Essais, des Étalonnages et de la Certification au CETIAT. J’ai encharge les laboratoires qui produisent des essais en vue d’une reconnaissance, d’un marquage ou plus génériquement de la vérification du respect d’un référentiel spécifique, etc., ainsi que les laboratoires d’étalonnages de capteurs industriels (température, humidité, débit, pression), services réalisés également sur les sites industriels. Quel est le lien entre le Cetiat et le CFM ? Depuis plus de dix ans, le CETIATs’est rapproché du Collège français de métrologie (CFM), association dont le but est de créer un réseau dans le monde de la mesure, essentiellement dans l’industrie. Les membres fondateurs du CFM sont le Laboratoire national de métrologie et d’essais (LNE), le Bureau national de métrologie (BNM), le constructeur automobile PSA ainsi que le Cetiat. Initialement, le CFM a été créé par des acteurs de la mécanique et de l’aéronautique, avant d’évoluer vers d’autres secteurs tels que la santé, domaine d’activité qui est aujourd’hui très demandeur de moyens et de méthodes de métrologie et de mesure. Quel rôle jouez-vous au sein du CFM mais également au sein du congrès? Je continue depuis quelques années à jouer un rôle actif au sein du collège, structure dont j’ai occupé la présidence entre 2010 et 2014. Il en est de même pour le Congrès international de métrologie puisqu’aujourd’hui, j’assure la coprésidence de cet événement avec Jenny Hully, duNational Physical Laboratory (NPL), équivalent britannique du LNE. Pourquoi avoir décidé de coorganiser le congrès avec une autre entité ? L’idée decerapprochement de mettre en place une double tête pour présider le Congrès international de métrologie 2015 est justement née dufait que cet événement est international, et ce depuis déjà très longtemps ; ce grand rendez-vous accueille en effet plus de 30 % de participants étrangers à chaque édition. Ainsi, nous avons exprimé la volonté cette année d’appuyer cette connotation internationale en créant une coprésidence avec le NPL. Il est également important de souligner que le comité scientifique et technique, en charge du choix des conférences et de leur contenu, est à la fois présidé par le LNE en la personne de Jean-Rémy Filtz, et l’Institut portugais de la qualité (IPQ) avec Eduarda Filipe. Enfin, j’attire votre attention sur le fait que le CIM est un congrès unique en Europe ;celui-ci se positionne également à la deuxième place au niveau mondial des rendez-vous de ce type (le premier ayant lieu aux États-Unis). Au total, pas moins de 800 personnes sont attendues sur trois jours ;ils’agit donc d’un événement incontournable. Pour quelle raison ce congrès a-t-il lieu en France ? Pour plusieurs raisons. La première réside dans le fait qu’il existe en France une culture forte de la métrologie :il ne faut pas oublier que la France est à l’origine du système métrique, et que le Bureau international des poids et mesures (BIPM) se situe à Sèvres, dans les Hauts-de-Seine. Une autre raison tient quant à elle un peu plus du hasard puisque le fondateur du congrès, Pierre Barbier, issu de l’aérospatial, secteur d’activité dominant en France, aorganisé le premier événement à Bordeaux. Qu’apporte concrètement le fait d’organiser le congrèsdemétrologie en même temps que le salon Enova ? Le premier motif est d’ordre économique : avant, nous organisions cet événement seul avec une exposition afin definancer le congrès. Mais c’est exposition venait en concurrence avec Enova. Lorsque GL Events arepris les rênes du salon, l’équipe organisatrice s’est rapprochéedenous et nous aproposé d’organiser nos événements ensemble. De là, nous avons donné naissance à une grande exposition tout en gardant notre propre organisation ainsi que la maîtrise du congrès etleVillage de métrologie présent sur le salon. Le second motif était une question de volume :avec une exposition et un village important, le salon était devenu encore plus attractif pour les organisateurs qui profitent d’un public de 800 personnes hautement qualifiées. Essais & Simulations • SEptEmbrE 2015 • pAGE 10

20 ansdesuccèsd’ACTIDYN SYSTEMES Équipements développéspar ACTIDYN SYSTEMES • Centrifugeuses de laboratoire -calibragedecapteurs • Centrifugeuses géotechniques-géniecivil • Simulateursdemouvementsdeprécision- capteursinertiels-navigation • Maintenanceetformation Équipements développéspar nospartenaireshistoriques : DATA PHYSICS /TEAM Corp./ LANSMONT • Analyseursdesignaux • Contrôleurs de vibrations -monoetmulti-excitateurs • Vibrateurs électrodynamiques et hydrauliques • Accessoires de vibrations -tables horizontales -expandeurs • Simulateursdetransports • Machines de chute (droptester) • Machines de chocs • Enregistreursdechocs etvibrationsavec GPS NOUVEAUX :ABACUS 901/906, des mesures à l’infini… Module901:6voies (2 voies entréeet/ou sortieoutach.) Module906 :36voies (12voies entréeet/ou sortieoutach.) SolutionsdeTraitementduSignal du Signal 216 ksample/spar voie 120 à 150 dB de dynamique sur 24bits Communication/alimentation Ethernet En temps réel et simultané: -plusieursbandesd’analyse -plusieurstypesd’applications -voies virtuelles calculées entre voies et sur voie -combinaison châssis /PCdecontrôle -modules autonomes pendant le test Appli1 Appli2 Appli3 En simultané sur le même PC : Plusieurs applicationstemps réel PC3/Mes 1 PC1/Mes 2 PCx/Mesx En simultané sur plusieursPC: Paramétrage multiple sur chaque voie Actidyn Systèmes: 1rue du groupe Manoukian 78990 Elancourt,France Tél: +33(0)1-30-16-05-30 email:contact@actidyn.com

Essais et Simulations - Découvrez la revue en version digitale

Pour vous abonner, joindre la rédaction, communiquer dans la revue ou simplement avoir plus d'informations sur votre métier, rendez-vous sur notre site internet :

www.essais-simulations.com