Views
11 months ago

Essais & Simulations n°118

  • Text
  • Complet
  • Mesures
  • Thermal
  • Techniques
  • Capteurs
  • Capteur
  • Ainsi
  • Simulations
  • Septembre
  • Essais
  • Mesure
Le rôle des capteurs dans les essais

Essais

Essais et Modelisation Tendances marché Aller plus loin que le PLM avec le SLM Le domaine d’application du PLM peut être encore plus largement étendu. On parle alors de SLM, concept plus récent et qui, en complément du PLM, intègre la notion de services. Une manière de voir plus loin et de se montrer encore plus proche des besoins de clients de plus en plus exigeants sur la qualité du support technique. Les données relatives à la partie technique d’un produit sont indispensables pour assurer son suivi © Stahlwille Il n’est plus possible aujourd’hui de raisonner à court terme. D’une part parce que la loi nous y oblige, pour certains produits en tout cas, en particulier ceux qui génèrent d’importants volumes et impactent de fait l’environnement naturel et social. D’autre part – et cela concerne davantage de biens de consommation – parce que le cycle d’un produit et sa maîtrise tout au long de sa vie offrent un avantage concurrentiel. C’est le rôle du Product Lifecycle Management (PLM). Cet avantage peut se révéler dans la qualité du produit, sa durée dans le temps, son image à court ou long terme mais également pour l’entreprise qui, en maîtrisant la vie d’un produit dès sa conception, est en mesure de mieux répondre aux attentes de ses clients les plus exigeants. Mais cette compétence passe inévitablement par une maîtrise de sa gestion de données. La densité d’informations à la fois toujours plus nombreuses et plus complexes nécessite des outils performants et des solutions PLM capables d’absorber et de digérer ces volumes d’informations de plus en plus gigantesques et fragmentés, du fait notamment de leurs origines diverses ; celles-ci émanent en effet des bureaux d’études par exemple, de la production sans oublier le marketing, la maintenance et le service commercial, le support technique et le service après-vente. Sur ce dernier point, force est de constater que depuis quelques années, le service après-vente et la maintenance des produits sont à leur tour au cœur de cette problématique de gestion de la durée de vie. À la gestion de données, déjà lourde, s’ajoute celle ainsi celle du service et consiste à intégrer une étape supplémentaire, qui fait suite à la livraison du produit sur le marché. C’est au tour du SLM (Service Lifecycle Management). Son objectif : permettre d’aller plus loin dans la démarche PLM et atteindre un niveau de services client optimal afin de répondre aux attentes de clients en matière de service après-vente. Mais attention. Aller plus loin dans la démarche signifie aussi la complexifier et disposer d’outils à la fois performants, conviviaux, mais pas seulement ; car aborder le terrain de la technique peut se révéler être un véritable casse-tête qui n’aura d’autres conséquences pour le système que celle ne pas être utilisé. Ces données relatives à la partie technique d’un produit sont en effet indispensables pour assurer son suivi et les interventions qu’il nécessitera tout au long de son existence. Ainsi vont s’accumuler des informations issues de la conception, du design, de la production, des services commerciaux (dont les facturations, des conditions de garantie ou encore de tarification etc.) et de la maintenance, lesquelles s’ajouteront en fonction du nombre de révision, d’opérations de suivi, de réparation voire de re-conception. Comment faire face à un tel volume d’information ? Certes, le management humain jouera un rôle incontestable Essais & Simulations • SEPTEMBRE 2014 • PAGE 31

Essais et Modelisation dans l’entreprise, dans la conduite du changement notamment. Encore fautil que les fournisseurs de technologies soient en mesure d’offrir des solutions adaptées aux besoins des industriels, faciles à mettre en œuvre et à exploiter en convergeant l’ensemble des informations vers un seul et même système. L’objectif étant pour le fabricant d’avoir accès aux bonnes informations (en adéquation avec un problème posé ou une demande particulière), au moment où il en a besoin, qu’elles concernent l’historique du produit, de la conception à la maintenance, la disponibilité des pièces et l’endroit où elles sont stockées. Mieux répondre aux attentes des clients passe inévitablement par une maîtrise de sa gestion de données © Asco industries Un domaine où émergent de nouvelles solutions Spécialisé dans les solutions de Product et Service Lifecycle Management, l’éditeur américain PTC commercialise un système SLM pour des produits et services intelligents, interconnectés et efficaces. Ce système interconnecte les personnes, les processus et les informations pour améliorer les services et la satisfaction des clients. Aujourd’hui en effet, les industriels, les opérateurs et les fournisseurs de services font évoluer leur modèle économique pour offrir une plus grande valeur ajoutée à leurs clients et améliorer la rentabilité du chiffre d'affaires issu des services. Pour concrétiser ces offres, PTC a lancé sur le marché un système de gestion du cycle de vie des services (SLM) PTC pour la gestion intelligente des produits. Ce système propose un ensemble intégré de solutions innovantes qui permettent aux directeurs des services de planifier, d'exécuter et d'optimiser les services au sein de l'ensemble de leur réseau, quels que soient la tâche, le rôle, le produit ou la zone géographique. La nouvelle ère de l'Internet des objets (IoT) est synonyme de nouveaux défis complexes à relever pour les industriels et les fournisseurs de services afin de rester compétitifs et améliorer la rentabilité au sein d'un monde connecté. Que ce soit au bureau, à l'usine, à la maison, en voiture, en avion, en bateau, en ville ou à la campagne, chaque appareil pourrait poten- PTC conforte sa position de leader dans le SLM, renforcée il y a un an par l’acquisition d’Enigma Avec le rachat il y a un peu plus d’un an de la société Enigma dont les logiciels agrègent et fournissent des contenus techniques aux services après-vente, PTC a pu élargir son portefeuille de solutions d'informations techniques. Le rachat d’Enigma intervenu en juillet 2013 a permis à PTC de compléter son portefeuille de solutions de gestion du cycle de vie des services (SLM, Service Lifecycle Management) et de conforter ainsi sa position de leader sur ce marché. Ainsi, outre des fonctionnalités importantes de création, d'illustration, de publication et de diffusion d'informations centrées sur le produit, PTC est, depuis cette opération, en mesure de collecter, numériser et transmettre des contenus techniques créés hors de la plate-forme PTC. Les produits Enigma agrègent intelligemment des contenus de service très différents dans de nombreux formats, puis adaptent et transmettent ces contenus aux techniciens et utilisateurs ayant besoin de données techniques et d'informations sur les pièces pour exploiter et entretenir des produits complexes. En intégrant la technologie d'Enigma dans ses solutions d'informations techniques et d'informations sur les pièces détachées, PTC permet désormais aux services après-vente de disposer d'un large éventail de contenus techniques. Enfin, grâce à cette acquisition, PTC a consolidé son implantation en Israël qui a dans le même temps renforcé son centre de R&D installé dans le pays. Essais & Simulations • SEPTEMBRE 2014 • PAGE 32

Essais et Simulations - Découvrez la revue en version digitale

Pour vous abonner, joindre la rédaction, communiquer dans la revue ou simplement avoir plus d'informations sur votre métier, rendez-vous sur notre site internet :

www.essais-simulations.com