Views
8 months ago

Essais & Simulations n°115

  • Text
  • Finale
  • Maquette
  • Incertitudes
  • Coefficient
  • Ainsi
  • Uncertainty
  • Simulation
  • Mesures
  • Octobre
  • Simulations
  • Mesure
  • Essais
Le point sur les incertitudes de mesure

Mesures et Methodes de

Mesures et Methodes de Mesure Événement Le Colloque CMOI-Fluvisu met le cap à Orléans Du 18 au 22 novembre prochain se déroulera à l’Ecole Polytechnique de l'Université d'Orléans le 13e colloque international francophone sur les Méthodes et techniques optiques pour l'industrie du club CMOI/SFO. Cet événement sera organisé pour la troisième fois consécutive en coopération avec le 15e congrès français du club Fluvisu/SFO – Visualisation et traitement d'images en mécanique des fluides. Deux ans après l'édition lilloise, le colloque s'installera dans les locaux de l'université d'Orléans et le Comité d’Organisation sera présidé par Christine Mounaïm-Rousselle (laboratoire Prisme-Université d’Orléans), membre du comité exécutif du club CMOI/SFO et membre du comité Fluvisu/SFO. Dans sa tâche, elle sera accompagnée de Paul Smigielski (Rhenaphotonics Alsace, président du club CMOI/SFO et membre d’honneur du comité scientifique du club Fluvisu/SFO), et de Jean-Michel Desse (Onera Lille), président du club Fluvisu/ SFO et membre du comité scientifique et technique du club CMOI/SFO. Chercheur au sein du laboratoire Pluridisciplinaire de Recherche en Ingénierie des Systèmes et Mécanique, Energétique (Prisme), Christine Mounaïm-Rousselle enseigne également à Polytech’Orléans, là où se dérouleront conjointement le 13e colloque CMOI/ SFO et le 15e congrès Fluvisu/SFO. L'enseignante-chercheur est spécialisée dans le diagnostic optique pour la recherche dans la combustion automobile, un domaine particulièrement lié aux thématiques abordées au sein du club Fluvisu ; « ce qui explique en partie pourquoi cet événement commun se déroule sur les lieux de Polytech’Orléans, dont l'une des spécialités est l'électronique et l'optique », souligne l'organisatrice. Il faut dire que ces deux domaines de recherche évoluent énormément, selon les mots de Christine Mounaïm-Rousselle, « en raison de fortes avancées technologiques, en particulier dans l'imagerie, que ce soit dans les capacités des caméras en termes de résolution – jusqu'au nanomètre ! – ou de hautes cadences et la possibilité d'observer des phénomènes rapides ». Il en est de même pour les techniques de mesure qui bénéficient de progrès considérables en matière de modélisation des phénomènes et de traitement des données. Dans ce cadre, la logique de rapprocher les thématiques abordées par les membres et les métiers du club CMOI et celles de Fluvisu prend tout son sens, « car pour avancer dans la recherche et la compréhension physique des phénomènes, on doit absolument connaître et utiliser toutes les techniques optiques, voire en développer de nouvelles », insiste Christine Mounaïm-Rousselle. La visualisation est essentielle dans l'analyse de l'écoulement autour d’un véhicule ou d’une éolienne par exemple, pour mesurer la vitesse autour d'un obstacle quelconque ou encore cartographier les mélanges air-carburant dans des chambres de combustion pour l'automobile ou l'aéronautique par exemple... « Dans tous les cas, nous devons mettre au point des techniques innovantes pour observer ce qui se passe, comprendre puis modéliser. Un autre domaine d’applications est en plein essor, celui du médical ». Des développements importants, à tous les niveaux Les activités des membres du club CMOI sont multiples et profitent pour beaucoup d'une demande croissante de la part des industriels, à l'instar de l'holographie (procédé d'enregistrement de la phase et de l'amplitude de l'onde diffractée par un objet) et l'holographie numérique, la thermographie infrarouge (très présente en production et en maintenance industrielle), les capteurs à fibre optique, « lesquels sont de plus en plus présents dans le secteur du médical, précise Paul Smigielski, sans oublier la spectroscopie [étude expérimentale du Essais & Simulations • OCTOBRE 2013 • PAGE 8

logiciels pour la métrologie Logiciel de gestion de parc d’instruments de mesure et d’assistance à l’étalonnage Deca, outil de gestion de la métrologie, multisite et multilingue. Application unique pour l’ensemble des sites, Deca permet : ■ l’uniformisation des procédures ainsi que la cohérence de la politique qualité, ■ l’uniformisation des indicateurs, ■ la mutualisation des parcs d’instruments de mesure. Proposée en hébergement, cette solution : ■ permet à vos prestataires de mettre à jour les fiches de vie et de joindre les documents électroniques, ■ assure une disponibilité immédiate de l’application sur tous les sites, ■ élimine les coûts internes d’infrastructure, ■ élimine les coûts internes d’administration de l’application. Fonctionnalités : ■ Pilotage de l’activité métrologique : • Gestion du parc d’instruments. • Suivi des plannings de contrôles et de charge. • Identifications des retards. • Gestion des entrées/sorties avec traçabilité des bons de livraison et de réception. • Prévision des budgets. • Analyse des coûts, des non conformités et des temps. • Gestion des prestations et des accréditations des fournisseurs. • Association de tous types de documents numériques. • Mise à jour par lot des interventions techniques. • Adaptation des droits utilisateurs selon des profils métiers pour un accès ciblé aux données et une saisie personnalisée. ■ Fonctions métrologiques avancées : • Assistance à l’étalonnage. • Opperet, évaluer et optimiser les périodicités d’étalonnage. • Calcul d’incertitudes de mesure (ISO 13005 ou GUM). 21 CFR part 11 : ■ Les recommandations de la FDA recensées dans le 21 CFR Part 11 portent sur deux axes principaux : • L’audit trail dont l’objectif est de conserver la trace de toute modification survenue sur les données. • La signature électronique visant à certifier les opérations ou les documents critiques. Cette réglementation s’attache à assurer l’authenticité, l’intégrité, la confidentialité et la pérennité des données. La certification NF Industrie Pharmaceutique délivrée par l’AFNOR et renouvelée chaque année vous assure la conformité de Deca ® à cette réglementation. [LES RÉFÉRENCES] NOUVELLE VERSION PAR AFNOR CERTIFICATION LOGICIEL INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE SUPPORT UTILISATEUR www.deca.eu Deca Mail : ■ Appel automatique par e-mail des instruments à vérifier. ■ Relance des correspondants en cas de retard. ■ Envoi automatique des rapports par messagerie au format PDF ou Excel. ALCAN, ALCATEL, ALSTOM, APAVE, AREVA, ASTRIUM, BOMBARDIER, CEA, CONTINENTAL, DASSAULT, DGA, E2M, EADS, EDF, GE ENERGY, FAURECIA, LEGRAND SA, MESSER, MICHELIN, MITTAL, NEXTER, R.A.T.P., SAFRAN, SEB, SNCF, TESTO, THALES, VALEO, WELEDA, ZODIAC … Tableaux de bord info@deca.eu FELIX Informatique • 3, rue de la Moselotte • B.P. 41040 • 54521 LAXOU Cedex • Tél. 03 83 96 23 23 Essais & Simulations • OCTOBRE 2013 • PAGE 9

Essais et Simulations - Découvrez la revue en version digitale

Pour vous abonner, joindre la rédaction, communiquer dans la revue ou simplement avoir plus d'informations sur votre métier, rendez-vous sur notre site internet :

www.essais-simulations.com