Views
8 months ago

Essais & Simulations n°109

  • Text
  • Leger
  • Simulation
  • Mesures
  • Hasa
  • Permet
  • Conception
  • Ainsi
  • Produits
  • Produit
  • Mesure
  • Essais
Les essais aggravés : où en sommes-nous ?

Tribune Ansys L’arbre

Tribune Ansys L’arbre de l’innovation ne doit pas cacher la forêt de la compétitivité Pour se démarquer dans une conjoncture troublée, les entreprises les plus prospères intègrent systématiquement la simulation à leurs processus de conception. Lorsque le contexte économique se complique, que l’avenir à court et moyen termes semble incertain suite à la crise de l’euro, les coûts de l’énergie, l’admirable montée technologique des pays émergents, la tentation est forte de réduire ses coûts, de restructurer, d’attendre que cela passe. Pourtant, les sociétés qui seront nos fleurons après la crise sont en train d’innover, massivement, intelli - gemment. La poursuite du développement d’une entreprise peut apparaître comme une lutte constante pour répondre à deux injonctions : • Rester prudent et maîtriser intelligemment les coûts pour limiter l’effet né - gatif d’éventuelles complications de la conjonc ture économique et rester dans la compétition, DR Thierry Marchal, Industry Director, ANSYS, Inc. • Continuer à innover pour émerger de la crise comme un pionner et préparer l’avenir en se démarquant. Pour ne pas négliger l’un de ces enjeux au prix de l’autre, il est donc nécessaire d’identifier les moyens de faire d’une pierre deux coups. Maîtriser les enjeux industriels pour rester un leader demain Dans une situation incertaine, les entreprises gagnantes sont celles qui parviennent malgré les aléas à poursuivre leur cycle d’innovation. Seules celles-ci seront en mesure de sortir des produits novateurs capables de saisir les premiers signes de reprise, leur accordant plusieurs mois d’avance face aux À propos de l’auteur Thierry Marchal travaille chez ANSYS, spécialiste des technologies et logiciels de simulation, et y occupe le poste d’Industry Director. Le portefeuille de technologies de simulation d’ANSYS repose sur la plateforme ANSYS Workbench, une seule et même plate-forme multiphysique qui permet d’assembler tout le processus de simulation, en vue d’analyses multiphysiques réalistes. entreprises plus frileuses. Mais elles ont besoin d’imaginer de solutions innovantes pour asseoir et conforter leur position, en maîtrisant les problématiques industrielles les plus critiques, à savoir : • S’assurer de l’intégrité des produits, c’est-a-dire leur capacité à satisfaire l’utilisateur en toute circonstance, une obligation sine qua non sur les marchés ultra concurrentiels. Les défauts de fabrication et de conception, et rappels de produits grèvent lourdement la profi - tabilité des entreprises. En cas de défaillance, l’entreprise perd non seulement de l’argent, mais cela nuit aussi et surtout à son image de marque. • En garantir la sécurité est une préoccupation de tous les instants, tous secteurs confondus. Réduire voire éliminer tout risque de préjudice résultant de l’utilisation, peut-être inadéquate, de ses solutions est une priorité dans n’importe quelle entreprise. Cette sécurité des produits doit être assurée tout au long de leur cycle de vie. • Enfin, s’investir toujours plus dans l’écoconception, qui revêt une importance et une opportunité croissante, tant les questions écologiques et de développement durable stimulent l’innovation en matière de processus de développement de produits comme jamais auparavant. E S S A I S & S I M U L A T I O N S ● JA NVI E R , F ÉVR I E R , M A R S 2 0 1 2 ● PAG E 1 0

Réduire les coûts de son cycle d’innovation Il est de notoriété publique que dans la course au leadership, le moteur des entreprises reste l’innovation. Provoquer la rupture face aux solutions existantes et réussir à développer, avant la concurrence, des produits robustes, de grande qualité suscitant une forte demande suppose de réinventer ses processus de développement de produits, de manière à réduire les coûts, accélérer la commercialisation et limiter les risques financiers (voir graphique page 10). La conception traditionnelle n’est plus envisageable Il faut rompre avec les modèles traditionnels. Les producteurs de voitures confron - tés à la nécessité de concevoir un nouveau moteur électrique en 10 ans alors que le moteur à combustion fut peaufiné durant plus d’un siècle, en font la difficile expérience. Pour une innovation majeure, l’approche traditionnelle qui consiste à créer de nombreux prototypes physiques et à faire subir de longs cycles de tests à cha - que étape n’est plus envisageable. Cette méthode supposait de lourds budgets qui grignotent les marges, et des cycles de développement si longs que souvent les produits arrivent trop tard sur le marché. Il est essentiel que les entreprises mettent en œuvre de nouveaux processus leur garantissant de pouvoir concevoir des produits innovants de grande qualité, dans des délais courts et au meilleur coût. Une étude récente d’Aberdeen Group, intitulée Cost-Saving Strategies for Engineering: Using Simulation to Make Better Decisions (Stratégies de réduction des coûts de conception : le recours à la simulation pour prendre de meilleures décisions), met un coup de projecteur sur les meilleures pratiques des entreprises leaders pour réduire les coûts et les délais sans compromettre la qualité. Ce rapport révèle que les meilleures entreprises sont celles qui utilisent systématiquement la simulation numérique pour concevoir virtuellement leurs nouveaux produits. Ces entreprises rebondissent et émergent mieux et plus rapidement de la crise que leurs concurrents en adoptant une stratégie de « réussite au premier coup » via l’analyse prévisionnelle du comportement du produit dès les premières étapes du processus de conception. Elles évaluent également davantage de variantes pen - dant la phase de conception et testent leurs solutions plus systématiquement, dans un environnement virtuel. Dans une telle approche, la simulation numérique : • Limite les tests de prototypes physiques, réduit les délais de commercialisation et les coûts, • Facilite des améliorations plus fortes encore et des solutions véritablement innovantes sans compromettre la robustesse du produit Systématiser l’usage de la simulation numérique Si beaucoup d’entreprises ont aujourd’hui recours à la simulation pour leurs pro - cessus de conception, les « meilleurs élèves de la classe » utilisent la simulation numérique systématiquement et standardisent le concept de développement produit piloté par la simulation. Ces entreprises intègrent et déploient la simulation au cœur de leurs processus et encouragent les interactions étroites entre ana lystes, ingénieurs voire dirigeants d’entreprise, autour d’un produit virtuel, développé dans un environnement logiciel intégré et commun. Pouvoir anticiper précisément le comportement de nouveaux produits suppose l’analyse d’interactions physiques com plexes à laquelle s’ajoutent des études approfondies d’analyse structurale, de dynamique des fluides, de modélisation électromagnétique, etc. Il faut aussi investiguer les interactions entre les nombreux composants du système et les échanges entre le produit et son environnement, via une modélisation géométrique plus com plète, avec maillage fiable et calculs hautes performances (HPC ou high-performance computing). La prochaine décennie sera virtuelle Les avantages potentiels de la simulation technique ne font plus aucun doute. Les retardataires se mordront bientôt les doigts de ne plus pouvoir rester dans la course à l’innovation. Les leaders de demain développent aujourd’hui, systématiquement, des modèles virtuels détaillés, au moyen d’outils de simulation qui les aident à réaliser des économies et à concevoir des innovations majeures et robustes. Cette approche restera le moteur d’énormes gains de compétitivité dans les années qui viennent. Elle permettra à nos ingénieurs d’être plus efficaces, de produire plus avec moins afin de contrer la menace que constituent les économies émergentes pour notre proéminence technologique ● Références Cost-Saving Strategies for Engineering: Using Simulation to Make Better Decisions; rapport d’étude d’Aberdeen Group, avril 2010. The Impact of Strategic Simulation on Product Profitability; compte-rendu de recherche d’Aberdeen Group, juin 2010. ANSYS Advantage • Volume IV, numéro 2, 2010. E S S A I S & S I M U L A T I O N S ● JA NVI E R , F ÉVR I E R , M A R S 2 0 1 2 ● PAG E 1 1

Essais et Simulations - Découvrez la revue en version digitale

Pour vous abonner, joindre la rédaction, communiquer dans la revue ou simplement avoir plus d'informations sur votre métier, rendez-vous sur notre site internet :

www.essais-simulations.com