Views
9 months ago

Essais & Simulations n°104-105

  • Text
  • Virtual
  • Imulations
  • Ssais
  • Octobre
  • Mesure
  • Novembre
  • Simulation
  • Vibration
  • Contraintes
  • Essais
Dossier : Essais virtuels

Intespace Jean-Claude

Intespace Jean-Claude Pasquet Au sein de la société Intespace depuis 30 ans, Jean-Claude Pasquet a exercé de multiples fonctions pour être aujourd’hui directeur adjoint de l’entreprise. Fort de cette expérience unique, il propose un regard très lucide sur le monde des essais et sur sa virtualisation. Curriculum vitae Quelles sont vos activités au sein d’Intespace ? Jean-Claude Pasquet : Mon activité principale est orientée vers l’acquisition d’affaires dans nos trois domaines d’activité : - les essais dans les secteurs du spatial, de l’aéronautique et de la défense. Nous couvrons les essais mécaniques (vibrations, acoustique et chocs), thermiques (vide thermique et climatique) et CEM/radio-fréquence ; “ Un soutien technique auprès de mes équipes afin de retransmettre l’expérience acquise. ” - l’ingénierie d’essais et l’ingénierie de centres d’essais & de moyens ; - DynaWorks : nous sommes éditeur de ce logiciel qui permet la gestion et l’analyse des résultats de simulations et d’essais. J’ai également la responsabilité de la direction essais, en charge de l’exécution des essais. Nous sommes une filiale d’Astrium, qui est aussi notre premier client. “ Quel est votre quotidien ? Jean-Claude Pasquet : C’est le management d’équipes (commerciale et technique) afin de répondre à la satisfaction de nos clients. J’effectue également des actions commerciales et de lobbying auprès de nos principaux clients. Mon quotidien, c’est aussi un soutien technique auprès de mes équipes afin de retransmettre l’expérience acquise. Quelle est votre spécialité technique ? Jean-Claude Pasquet : Je me suis spécialisé dans les essais mécaniques et de vide thermique. Ainsi, au début de ma carrière, j’ai été chef de projet de moyens de vibrations systèmes et chargé de l’évolution de nos caissons de vide thermique. Aujourd’hui, je consacre la majorité de mes activités au management et au pilotage opérationnel de l’entreprise. Comment les essais virtuels sontils considérés aujourd’hui ? Jean-Claude Pasquet : C’est vrai que l’on n’en parlait pas beaucoup il y a dix ans. Mais compte tenu de la complexité des essais actuels et des coûts associés, les essais virtuels sont de plus en plus présents. Une prise de conscience a eu lieu et elle a permis le développement de la simulation, ce que l’on appelle aussi le virtual testing. Ce type de simulation s’inscrira dans le process de qualification des spécimens afin d’optimiser les tests et de démontrer la faisabilité de certains essais. J’ai eu beaucoup de chance de travailler au moment où le spatial européen débutait. ” Ces essais virtuels peuvent à la fois influencer les méthodes d’essais et les plans de qualification d’un équipement. La simulation permet également de s’assurer de la faisabilité d’un essai réel et DR Jean-Claude Pasquet Né le 24 juillet 1955 Directeur adjoint et membre du conseil d’administration d’Intespace, en charge des business acquisitions et responsable des essais. Formation Ingénieur mécanique diplômé de l’INSA de Toulouse et diplômé de l’Institut français de gestion en management et gestion d’entreprise. Parcours professionnel 1979-1988 : ingénieur chez Sopemea (qui deviendra Intespace en 1983), responsable du département ingénierie de centres et de moyens d’essais. 1988-1992 : responsable du département d’essais de simulation spatiale, Intespace. 1992-2004 : responsable de la sousdirection des essais, Intespace. 2004-2008 : directeur technique et commercial, Intespace. Depuis 2008 : directeur adjoint et membre du conseil d’administration, Intespace. Autres activités 1997 : mise en place du consortium COMET, en charge de l’exploitation et de la maintenance des moyens d’essais de l’agence spatiale européenne. 2000 : mise en place de la filiale ETS (European Tests Services) aux Pays-Bas, en charge des moyens d’essais de l’ESA et membre du conseil d’administration de celle-ci. E SSAIS & S IMULATIONS ● OCTOBRE, NOVEMBRE, DÉCEMBRE 2010 ● PAGE 2

“ Les essais virtuels peuvent à la fois influencer les méthodes d’essais et les plans de qualification d’un équipement. ” de proposer à nos clients une analyse plus précise des essais, et notamment de connaître l’impact du moyen d’essais sur les résultats d’essais. À Intespace, nous travaillons sur ces simulations et notamment sur l’établissement des modèles de nos moyens. Nous effectuons les comparaisons par rapport aux essais réels pour qualifier nos modèles. Notre équipe de R&D investit beaucoup dans ce domaine. Quelle est la plus grande satisfaction de votre carrière ? Jean-Claude Pasquet : En tant qu’ingénieur, j’ai eu la satisfaction de pouvoir travailler dans des domaines très variés et touchant des secteurs très techniques en liaison avec l’activité spatiale. J’ai également eu beaucoup de chance de travailler au moment où le spatial européen débutait et j’ai ainsi pu participer à tout le développement de ce secteur, notamment avec la filière Ariane. En trente ans, nous sommes passés de “l’artisanat” à l’industrialisation du secteur spatial, nous avons pris le virage et avons abandonné notre laboratoire d’essais pour construire un centre d’essais industriel, leader dans le secteur des essais spatiaux européens. Enfin, j’ai l’impression qu’il y aura d’autres sources de satisfaction dans mon activité, car Intespace se diversifie et s’ouvre de plus en plus à l’aéronautique et à la défense. Notre partenariat avec DGA-TA nous a permis notamment de gagner les essais statiques et dynamiques de l’A350. Des moyens d’essais sont en cours de développement et permettront de réaliser les essais sur l’avion complet en 2012 ● Propos recueillis par Nicolas Gosse E SSAIS & S IMULATIONS ● OCTOBRE, NOVEMBRE, DÉCEMBRE 2010 ● PAGE 3

Essais et Simulations - Découvrez la revue en version digitale

Pour vous abonner, joindre la rédaction, communiquer dans la revue ou simplement avoir plus d'informations sur votre métier, rendez-vous sur notre site internet :

www.essais-simulations.com