Views
2 years ago

Essais & Simulations n° 135

  • Text
  • Essais
  • Simulation
  • Conception
  • Novembre
  • Simulations
  • Mesures
  • Mesure
  • Afin
  • Ainsi
  • Permet
Mieux faire dialoguer les bureaux d’études et les départements d’essais

dossier Pour le

dossier Pour le développement d’un produit, des outils et des méthodes existent pour que les essais soient plus représentatifs et pour aider les bureaux d’études à mieux exploiter les données et les résultats d’essais. Au sein du Cetim, l’équipe entend de plus en plus faire de la caractérisation, et même au-delà car « tout l’enjeu est pour nous de guider l’industriel dans le dédale des multiples approches possibles pour l’obtention d’un résultat d’essai ». Le Cetim Grand Est mène un développement complet allant jusqu’à générer également des rapports permettant à un industriel de pouvoir mieux vendre ses produits à ses clients finaux. « Cela n’est possible qu’en facilitant les échanges ; pour développer un produit ou améliorer l’existant, le bon réflexe est de ne pas hésiter à solliciter des personnes dans les différents services que ce soit sur des sujets de géométrie ou concernant les procédés et les matériaux à utiliser. » Il est de ce fait nécessaire de dialoguer le plus en amont possible au moment même où l’on entreprend le design de la pièce : « la personne qui dessine la pièce n’a pas forcément conscience des sollicitations de celle-ci ou de son cycle de vie, de l’environnement dans lequel elle va évoluer et, par exemple, des vibrations ou des perturbations thermiques qu’elle va subir ». Impliquer l’ensemble des services évite bien des écueils dans la mesure où un dessinateur ou un ingénieur du bureau d’études ne peut pas tout connaître. ● Olivier Guillon Programme du rendez-vous de la mécanique - Simulation des systèmes Intervenants : • Jérémy Tomczak, responsable du pôle Ingénierie et essais d’endurance au Cetim Grand Est. • Alexandre Vartanian, responsable commercial du pôle SIM au Cetim • Jocelyn Lanusse, chef de projet à l’IRT System X • Jérôme Grund, ingénieur d’affaires au Cetim Grand Est. Déroulé de la journée : Accueil des participants par Carmen Muller et Jérôme Grund Comment concevoir un programme d’essais représentatifs des conditions d’usage réelles d’un produit ? par Jérémy Tomczak - Besoins industriels, enjeux et problématiques associées - Démarche pour une reproduction de sollicitations optimisée Illustration par des cas concrets d’applications industrielles, par Jérémy Tomczak. Quels sont les enjeux pour relever les défis de l’Industrie du Futur ?, par Jérémy Tomczak. Le jumeau numérique au service de l’optimisation, par Alexandre Vartanian. Présentation de Simseo, programme national d’accompagnement des TPE et PME à l’usage de la simulation numérique dans l’industrie mécanique et le BTP, par Jocelyn Lanusse. Présentation du Cetim Grand Est, par Jérôme Grund. Visite du Cetim Grand Est avec démonstrations (prévoir des chaussures de sécurité). Débat et réponses aux questions des participants. À l’issue de la réunion, un cocktail permettra de poursuivre les discussions. > Organisé par le Cetim et la FIM, cette journée se déroulera le 27 novembre prochain à Mulhouse, au Cetim Grand Est, Haut-Rhin (68) 38I ESSAIS & SIMULATIONS • N°135 • novembre 2018

dossier Francisco Chinesta Professeur à l’Ensam ParisTech, au Laboratoire procédés et ingénierie en mécanique et matériaux (PIMM), Francisco Chinesta est titulaire d’une Chaire en Simulation avancée du groupe ESI dont il préside le Comité scientifique. Il est également membre de l’Institut universitaire de France et de l’Académie de sciences d’Espagne. Interview « Les départements d’essais et d’ingénierie ont toujours du mal à communiquer » Les départements d’essais et les bureaux d’études ne communiquent pas suffisamment. C’est du moins l’avis du Pr. Francisco Chinesta qui, en intégrant l’éditeur ESI Group, déplore d’autant plus ce fossé existant entre les services que les industriels ont tout intérêt à combler pour réduire les temps de conception et production. Afin d’éliminer les silos existants entre essais, modélisation et simulation, ESI Group propose l’implémentation de techniques avancées de simulation temps réel combinées aux technologies IoT (Internet des objets), permettant d’exploiter les données pour obtenir des prédictions en temps réel, tout au long de la vie des produits. Quel est votre rôle au sein d’ESI Group ? Mon travail au sein du groupe est d’assurer la cohérence des développements de technologies avancées ainsi que d’effectuer un rapprochement avec les mondes académique et industriel, qui utiliseront ces technologies. Nous nous adressons à tous les acteurs désireux de faire appel au prototypage virtuel, à la simulation numérique, voire aux jumeaux numériques dans le domaine des matériaux, des structures, ou des procédés. Nous répondons à ces besoins existants aussi bien durant la phase de conception que durant le reste de la vie d’un produit ou d’un système. Ces domaines d’applications concernent l’industrie au sens large, de l’énergie à l’automobile, en passant par le secteur naval et l’aérospatiale. Quels sont précisément les besoins de ces industriels ? L’enjeu pour eux réside dans la nécessité d’innover tout en gérant les risques associés. Cela n’a rien de simple et c’est pour cela que les éditeurs tels qu’ESI les accompagnent dans l’amélioration des méthodes d’ingénierie afin de concevoir de façon plus robuste et efficace, d’innover et de produire mieux sans pour autant impacter les coûts et les délais de production. En outre, les industriels sont de plus en plus confrontés à des exigences de responsabilité qui les obligent à suivre et à agir sur la vie du produit… C’est là qu’entrent en jeu les technologies de l’industrie 4.0, telles que l’Internet des objets (IoT). Pas simple de répondre à cette problématique dans la mesure où l’industrie s’appuie sur une culture historique et rigide ; il s’agit d’un ESSAIS & SIMULATIONS • N°135 • novembre 2018 I39

Essais et Simulations - Découvrez la revue en version digitale

Pour vous abonner, joindre la rédaction, communiquer dans la revue ou simplement avoir plus d'informations sur votre métier, rendez-vous sur notre site internet :

www.essais-simulations.com