Views
3 years ago

Essais & Simulations n° 131

  • Text
  • Essais
  • Simulation
  • Simulations
  • Mesures
  • Mesure
  • Solutions
  • Permet
  • Ainsi
  • Projet
  • Moyens
Les Bureaux d’études face aux défis des données toujours plus denses

MESURES DOSSIER CEM C M

MESURES DOSSIER CEM C M J CM MJ CJ CMJ N deux extrémités par 50Ω. Une injection de 1V est effectuée sur le câble agresseur. On retrouve sur ces courbes le comportement attendu de couplage entre deux conducteurs : une courbe linéaire et constante jusqu’aux fréquences de résonances pour le conducteur agresseur et une pente en fonction de la fréquence traduisant le couplage inductif puis capacitif entre les deux conducteurs sur le câble victime jusqu’aux fréquences de résonances. On montre avec cet exemple que l’utilisation de ce logiciel est possible même au niveau de complexité d’un système électrique complet. Par ailleurs, l’automatisation de la prise en compte des données d’entrées dans l’outil à l’aide de processus industriel offre aussi un gain de temps dans l’implémentation de ces données dans le code de calcul. La suite des travaux devrait nous permettre de valider expérimentalement le logiciel sur une architecture complexe similaire au cas présenté dans cette étude. Une étude des limitations du logiciel nous permettra d’estimer la taille du système global que l’on pourra traiter de manière déterministe pour une validation en diaphonie d’une installation donnée. Une extension du périmètre du logiciel au-delà de seulement la diaphonie (rayonnement, conduit, émission) offrirait une validation plus globale notamment en termes d’environnement 3D. Charles Jullien, Jérôme Genoulaz, Anca Dieudonné Safran Electrical & Power, Div. EWISe, Dir. Technique et Innovation, Dep. R&T Nous remercions l’Onera et AxesSim, nos partenaires du projet, qui ont développé les outils CEM. REFERENCES [1] C.E Baum, T.K. Liu, F.M. Tesche, “On the analysis of general multiconductor transmission line networks. s.l. : Interaction Notes”, November 1978. 350. [2] L.Paletta, « Démarche Topologique pour l’étude des couplages électromagnétiques sur des systèmes de câblages industriels de grande dimension », Thèse, septembre 1998 [3] RTCA DO160, «Environmental Conditions and Test Procedures for Airborne Equipment». [4] . Jullien, P. Besnier, M. Dunand and I. Junqua, “Crosstalk analysis in complex aeronautical bundle”, EMC Europe 2013, Bruges [5] J-P. Parmantier, C. Girard, F. Tristant, Projet HIRF-SE : présentation du projet, acquis et perspectives, Journées thématiques « CEM et mobilité », CEM 2014, Clermont-Ferrand 44 IESSAIS & SIMULATIONS • N°131 • Décembre 2017

MESURES DOSSIER CEM PME Nouvelle avancée dans le traitement numérique de signal hyperfréquence Figurant parmi les « pépites » RTI (acronyme correspondant au programme Recherche Technologies Innovation lancé par le pôle Normandie Aerospace – NAE), Arelis, fabriquant de sous-ensembles et de produits électroniques complexes pour l’aéronautique et la défense, s’est distingué avec sa solution de traitement du signal hyperfréquence SDR- Vemo. La carte SDR ©Arelis Partenaire de référence en matière de conception de solutions high-tech dans les domaines de la détection, surveillance, communications et transmission, Arelis a conçu un système capable d’appliquer des modulations numériques sur un signal déjà positionné sur une fréquence porteuse. Baptisé SDR-Vemo (Software Defined Radio – VEctor MOdulation), il représente un pas en avant supplémentaire dans le cadre de la transition numérique. Au cours des dernières années, le développement de nouvelles technologies a largement favorisé l’implantation du traitement numérique pour venir apporter toute sa puissance de calcul et réduire le traitement analogique (Radiofréquence) aux modules d’émission/réception. Cependant, dans certains domaines tels que la défense ou l’aéronautique, les exigences de fiabilité, robustesse, et performances techniques et environnementales, ont freiné Modulateur vectoriel cette évolution. Expert en matière chaine de traitement RF, de conversion analogique / numérique, traitement du signal et technologie radio logicielle SDR, Arelis propose une solution innovante adaptable aux systèmes embarqués et applications de type data link, simulateurs, brouilleurs, et radars multi-fonctions. Constituée de deux sous-ensembles, l’un numérique et l’autre qui module la porteuse, la technologie innovante conçue par Arelis permet de transposer les données vers une très large bande de fréquence d’utilisation. UN TRAITEMENT NUMÉRIQUE POUR DES PERFORMANCES ACCRUES Les avantages de la solution de traitement développée par Arelis se traduisent notamment par de meilleures performances et davantage de fiabilité et d’adaptabilité. Une consommation réduite et une diminution du poids des équipements et du coût comparativement aux systèmes actuels, sont également à signaler. L’objectif consiste à commercialiser des briques technologiques qui pourront s’intégrer dans des systèmes embarqués de détection ou de communication (data link). En pleine révolution numérique, Arelis franchit une étape importante dans la numérisation de fonctions hyperfréquence et consolide sa position d’acteur majeur sur ce secteur. • ESSAIS & SIMULATIONS • N°131 • Décembre 2017 I45

Essais et Simulations - Découvrez la revue en version digitale

Pour vous abonner, joindre la rédaction, communiquer dans la revue ou simplement avoir plus d'informations sur votre métier, rendez-vous sur notre site internet :

www.essais-simulations.com