Views
3 years ago

Essais & Simulations n° 131

  • Text
  • Essais
  • Simulation
  • Simulations
  • Mesures
  • Mesure
  • Solutions
  • Permet
  • Ainsi
  • Projet
  • Moyens
Les Bureaux d’études face aux défis des données toujours plus denses

ESSAIS ET MODÉLISATION

ESSAIS ET MODÉLISATION SPÉCIAL BÂTIMENT © OG REPORTAGE Une plateforme majeure pour réinventer la ville de demain Inaugurée au printemps dernier dans l’est parisien, la plateforme de services D-Cube permet aux acteurs du bâtiment, de la construction et du génie civil de bénéficier de synergies, de compétences techniques multiples (allant de la start-up à la recherche académique) et de moyens d’essais uniques en Europe. Objectif commun : concevoir la ville de demain. À l’heure des grands bouleversements urbains que nos métropoles – en France et partout dans le monde – sont amenées à connaître dans les prochaines années, le tout récent écosystème de la Cité Descartes, implantée à Noisy-Champ (en Seine-St-Denis) prend un nouveau virage, et tout particulièrement dans le domaine de la ville durable. En inaugurant en grande pompe le 21 avril dernier D-Cube, une offre de services spécialement destinée aux entreprises, l’Agence Descartes Développement entend faire de la Vallée de la Marne un pôle d’excellence leader dans ce domaine promis à un bel avenir. Mais le spectre de la ville durable est à la fois multiple et étendu ; d’où l’intérêt de mutualiser en un seul et même lieu – un cluster pour être plus précis – des laboratoires de recherche et des centres Installation d’essai pour concevoir une rue « intelligente » © OG Plateforme Sense-City d’essais gravitant autour d’une cité universitaire en pleine expansion, auxquels s’ajoutent une cellule de transfert technologique, un incubateur d’entreprises et de start-up et une multitude de services et de démonstrateurs mis à la disposition des acteurs du secteur. L’ambition est triple : « d’une part l’ouverture avec l’accueil de nouveaux usagers et le dialogue entre la ville et la nature, précise-t-on au sein de l’organisation. D’autre part, la bienveillance, en construisant une ville durable, riche en services matériels et immatériels qui concourent au bien-être et au mieux-vivre de chacun. Enfin, l’ingéniosité grâce au développement d’un savoir-faire et d’un écosystème remarquable, qui stimule l’excellence, les partenariats et l’émergence de démonstrateurs de la ville de demain. ». Voilà pour les annonces officielles. Plus concrètement, dans l’immédiat, pour la plateforme D-Cube, à travers l’opération de communication des nombreuses instances engagées dans ce projet d’envergure, à la teinte aussi politique qu’économique en raison de sa position stratégique au cœur du projet de métro Grand Paris Express, l’heure est à l’attractivité. « L’offre de D-Cube s’adresse aux entreprises désireuses de s’implanter à proximité de Paris dans un environnement propice pour, notamment, développer leur activité dans le domaine de la ville durable ». Si le succès doit reposer sur les opportunités d’implantation dans le quartier des affaires de la ville durable, l’accès à l’expertise, au transfert technologique et à l’innovation avec notamment l’institut Efficacity, une plateforme de recherche publique-privée sur les performances énergétiques de la ville de demain, il en est tout autant des moyens 22 IESSAIS & SIMULATIONS • N°131 • Décembre 2017

ESSAIS ET MODÉLISATION SPÉCIAL BÂTIMENT de démonstration basés sur les compétences et moyens mobilisables au sein du pôle international de recherche et formation. Enfin, D-Cube doit permettre aux industriels d’accéder aux démonstrateurs afin de tester et d’expérimenter des solutions innovantes. Et ce ne sont pas les arguments qui manquent, à commencer par des acteurs académiques de premier plan et fédérés au sein de la Communauté d’uiniversités et d’établissements – Comue – Université Paris-Est : l’École des Ponts ParisTech, l’ES- IEE Paris, l’École nationale supérieure d’architecture de la ville et des territoires à Marne-la-Vallée, l’École d’Urbanisme de Paris et l’Université Paris-Est Marne-la-Vallée. Du côté des centres d’expertises techniques, notons la présence du Centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB) et de l’institut technologique Forêt, cellulose, bois-construction, ameublement (FCBA), sans oublier naturellement l’Institut français des sciences et technologies des transports, de l’aménagement et des réseaux (Ifsttar). L’IFSTTAR COMME TÊTE DE PONT DES ESSAIS CLIMATIQUES Oubliés donc, les débuts laborieux et les retards liés en partie au transfert compliqué depuis le 58, boulevard Lefebvre, dans le XVe arrondissement parisien. Sense-City, l’équipement d’excellence du laboratoire, trône au milieu du nouveau site ; cette miniville en chambre climatique est apte à recréer un La dalle d’essais d’Ifsttar permet de mener des essais multiaxiaux et sismiques Imposante, la dalle d’essais d’Ifsttar mesure 60 mètres de longueur sur 10 mètres de large environnement proche du milieu urbain pour concevoir, prototyper et valider, en grandeur nature, des nano-capteurs pour la ville de demain. La plate-forme d’essai des structures de génie civil forme un ensemble remarquable pour conduire des recherches destinées à vérifier la sûreté et l’aptitude au service des ponts et des structures de génie civil. Elle permet des expérimentations essentielles pour orienter et valider des modélisations et des méthodes de calcul adaptées au comportement non linéaire des matériaux et des structures, analyser des pathologies et des dysfonctionnements mécaniques de certaines structures, ou encore pour valider des techniques de réparation, des innovations et l’emploi de matériaux nouveaux dans les ouvrages de génie civil. La plate-forme comporte notamment une installation rare en Europe, à savoir une dalle d’essais de 60 m x 10 m, dotée de deux murs de réaction de 5 m de haut et 4 m de large, permettant des chargements multiaxiaux ou des études liées aux séismes. L’Ifsttar est également à l’origine d’un des démonstrateurs proposés au sein de D-Cube, le premier étant Descartes 21, un ambitieux projet visant à développer sur le territoire une plateforme de services urbains répondant à différents enjeux (transition énergétique, mobilité durable, vie en ville, gestion des données). Celui de l’Ifsttar concerne la Route de 5 e Génération (R5G) dont le but est de rassembler des éléments de solutions innovantes au sein d’un démonstrateur grandeur nature afin d’évaluer leurs synergies puis de proposer des solutions à même d’être déployées à grande échelle : communication et échange d’énergie entre l’infrastructure, le véhicule et le gestionnaire du réseau, matériaux recyclables capables de s’auto-diagnostiquer et de s’auto-réparer, état de surface optimal en permanence malgré les variations climatiques… La R5G sera installée sur une portion de la route départementale D199, en bordure de la Cité Descartes. Affaire à suivre… Olivier Guillon ESSAIS & SIMULATIONS • N°131 • Décembre 2017 I23

Essais et Simulations - Découvrez la revue en version digitale

Pour vous abonner, joindre la rédaction, communiquer dans la revue ou simplement avoir plus d'informations sur votre métier, rendez-vous sur notre site internet :

www.essais-simulations.com