Views
3 years ago

Essais & Simulations n° 131

  • Text
  • Essais
  • Simulation
  • Simulations
  • Mesures
  • Mesure
  • Solutions
  • Permet
  • Ainsi
  • Projet
  • Moyens
Les Bureaux d’études face aux défis des données toujours plus denses

ESSAIS ET MODÉLISATION

ESSAIS ET MODÉLISATION FOCUS AÉRONAUTIQUE COMPTE RENDU Journée ASTE chez Dassault Aviation sur les « Différentes approches de l’analyse modale expérimentale » Le 23 novembre dernier, la société Dassault Aviation a accueilli dans ses locaux d’Argenteuil l’ASTE pour une journée thématique portant sur le « Différentes approches de l’analyse modale expérimentale ». Environ trente-cinq personnes ont assisté à cet évènement. La journée a commencé par la présentation de l’ASTE par Bernard Colomies, le membre du bureau de l’association. Les exposés techniques de la journée ont débuté par une conférence de Carole Treffot de Sopemea intitulée « Méthode par appropriation pour les essais d’analyse modale avion » et de Claire Meyer de Dassault à propos des « Essais GVT sur avions Dassault – synergie entre appropriation et méthode globale ». Les deux présentations ont été suivies de nombreuses questions de la part des auditeurs. Après la pause, les conférences ont repris avec une intervention de Bart Peeters de Siemens Industry Software intitulée « Optimal modal parameter estimation for challenging industrial case and dealing with non-linearities during a modal test » et de Luc-Olivier Gonidou du Cnes sur le thème des essais modaux lanceurs. Matthieu Puyo d’Ingeliance a ensuite abordé le sujet de l’identification modale et de la méthode RTMVI (real time modal vibration identification). La matinée des conférences s’est clôturée par la présentation de Vincent Lhuillier d’EDF R&D intitulée « Caractérisation dynamique d’un barrage voute ». Tous ces exposés ont été suivis de nombreuses questions de la part des auditeurs. Le déjeuner qui a eu lieu au restaurant de Dassault Aviation a été un moment convivial qui a permis aux participants de discuter et de nouer des contacts. La deuxième partie de la journée a été consacrée à la projection d’un film de présentation de la société Dassault Aviation et à la visite des ateliers de production. La journée s’est terminée par les remerciements de Joseph Merlet, vice-président de l’ASTE aux intervenants, ainsi qu’à toute l’équipe de Dassault Aviation qui a participé à l’organisation de cette journée et contribué à son succès. • 10 IESSAIS & SIMULATIONS • N°131 • Décembre 2017

ESSAIS ET MODÉLISATION FOCUS AÉRONAUTIQUE SOLUTION DySCo : la virtualisation du suivi d’essai de vide thermique satellite façon Airbus Defence and Space Airbus Defence and Space lance DySCo, son application de suivi et d’exploitation en temps réel ďun essai de vide thermique satellite, qui réunit dans un même environnement l’acquisition des données de mesure, leur visualisation sur le modèle numérique, la comparaison avec la simulation et le recalage de modèle. Abstract Airbus Defence and Space launches DySCo, an application for satellite thermal vacuum test monitoring and exploitation in real time, which brings together within the same environment measurement data acquisition, data display on the numerical model, comparison to simulation and model updating. Mots-clés Plateforme, collaborative, intégrée, essai, simulation, thermique, spatial, Systema, DynaWorks Airbus Defence and Space, acteur incontournable de l’industrie spatiale, s’attaque à un enjeu ďactualité : le rapprochement du monde des essais avec celui de la simulation. En juillet 2017 sort la première version de DySCo, son application dédiée au suivi en temps réel d’un essai de vide thermique qui s’appuie sur un modèle 3D de satellite issu de la simulation. Ľélaboration de cette plateforme intégrée a été rendue possible par la collaboration à Toulouse des équipes de développement de deux progiciels bien connus du secteur : Systema pour la simulation et DynaWorks pour les essais. Ses objectifs : réduire le cout des essais, simplifier le recalage de modèle et centraliser l’information. DySCo est ľacronyme de « DynaWorks – Systema Collaboration », deux progiciels développés par Airbus Defence and Space. Le premier est une solution intégrée ďarchivage et de traitement de données qui s,appuie sur un système de gestion de base de données propriétaire couplé à des outils ďaffichage et ďanalyse ainsi qu,à un kit de développement pour s,interfacer avec des applications externes. Le second permet de quantifier les interactions entre le satellite et son environnement lors d’une mission à travers un environnement graphique de prétraitement et de post-traitement associé à des plugins de calculs. Les mesures relevées par les thermocouples et les télémesures lors de l’essai sont enregistrées en temps réel dans une base de données DynaWorks située sur un serveur dédié. Un assistant disponible dans la partie cliente de DynaWorks permet d’importer dans cette même base le modèle 3D, les données issues de la simulation et la correspondance entre les nœuds du modèle et les capteurs physiques. Toutes les informations étant alors centralisées, il suffit à l’utilisateur de sélectionner le modèle 3D stocké en base pour le visualiser dans l’environnement Systema intégré au sein même de l’interface graphique de DynaWorks. ESSAIS & SIMULATIONS • N°131 • Décembre 2017 I11

Essais et Simulations - Découvrez la revue en version digitale

Pour vous abonner, joindre la rédaction, communiquer dans la revue ou simplement avoir plus d'informations sur votre métier, rendez-vous sur notre site internet :

www.essais-simulations.com