Views
3 years ago

Essais & Simulations n° 131

  • Text
  • Essais
  • Simulation
  • Simulations
  • Mesures
  • Mesure
  • Solutions
  • Permet
  • Ainsi
  • Projet
  • Moyens
Les Bureaux d’études face aux défis des données toujours plus denses

ACTUALITÉS EN IMAGES

ACTUALITÉS EN IMAGES Les essais, meilleur rempart contre les risques dans l’industrie Afin de faire face à la concurrence internationale, le fabricant d’EPI Uvex investit fortement dans la production mais aussi et surtout dans la R&D. À Lunebourg, en Basse-Saxe, Uvex nous a ouvert ses portes, levant le voile sur sa production et l’activité de son laboratoire d’essais. À Lunebourg, petite ville historique de Basse- Saxe, historiquement réputée pour l’exploitation du sel, a pris place depuis 1986 ce qui est devenu la plus importante fabrique de gants de protection d’Europe. C’est en effet ici que l’Allemand Uvex, spécialisé dans les équipements de protection individuelle (EPI), a choisi d’implanter son site de production de gants, site qu’il continue de faire évoluer en investissant il y a trois ans dans un nouveau bâtiment ainsi que dans sa R&D ; celle-ci repose sur d’importants moyens d’essai afin d’une part d’anticiper les évolutions en matière de réglementation et de protection pour les utilisateurs, d’autre part pour proposer des solutions toujours plus innovantes. La production fonctionne en 3-8 et se divise en deux grandes zones, l’une dédiée au textile, l’autre au revêtement chimique, sorte de seconde peau du gant. Ici, pas moins de 250 salariés (dont 200 en production et 5% de la masse salariale en R&D) travaillent à la fois sur des postes manuels et des cellules robotisées, en particulier pour l’induction de gants de protection chimique. Deux impressionnantes lignes à deux étages armées de plusieurs robots et d’un carrousel enchaînent les opérations d’induction rotative. Autre opération nécessaire à la fabrication d’un gant haute protection, le sablage ; celle-ci constitue une étape indispensable pour prémunir les futurs utilisateurs des risques de projection et assurer une résistance à la haute pression. Les essais concernent plus spécifiquement la résistance aux coupures, à la perforation et à l’abrasion, la dermatologie et le confort. En termes de résistance aux coupures, les opérations d’essais menées à Lunebourg relatifs à la coupure vont désormais au-delà de la conformité à la norme EN388:2003 ; en effet, une nouvelle méthode de test ISO 13997, requise pour des matériaux hautement résistants aux coupures à travers une machine de tests TDM (dotée d’une lame droite et d’un poids variable), a été mise en place dans le laboratoire. Une lame circulaire va et vient à travers un échantillon du matériau sous une charge fixe de 500 grammes ; on compare ainsi le nombre de tours effectués par la lame pour qu’elle finisse par transpercer le matériau, à un échantillon de contrôle. Le ratio des tours nécessaires par rapport à cet étalon est ensuite converti en un indice appliqué à une échelle d’évaluation allant de 1 (faible) à 5 (élevé). Autre type d’essai, le test ANSI/ ISEA 105 qui inclue deux normes en matière de perforation : la résis- 8 IESSAIS & SIMULATIONS • N°131 • Décembre 2017

ACTUALITÉS tance aux perforations dites industrielles (hors aiguilles hypodermiques) et la perforation par aiguille hypodermique. Pour ce faire ; on utilise une sonde en 388. On vient mesurer la force nécessaire pour qu’une sonde émoussée perce le matériau échantillon (au niveau de la paume). La sonde se déplace selon un angle de 90° et à une vitesse de 100 mm/min. Le test est effectué douze fois pour chaque échantillon ; on reporte ensuite la moyenne des douze résultats. Concernant la résistance aux perforations hypodermiques, Uvex mène des tests de même type que les précédents afin de mesurer la force nécessaire d’une aiguille hypodermique de 25 gauge pour percer un matériau échantillon. La sonde se déplace à une vitesse de 500 mm/min. et le test est également effectué douze fois. Olivier Guillon ESSAIS & SIMULATIONS • N°131 • Décembre 2017 I9

Essais et Simulations - Découvrez la revue en version digitale

Pour vous abonner, joindre la rédaction, communiquer dans la revue ou simplement avoir plus d'informations sur votre métier, rendez-vous sur notre site internet :

www.essais-simulations.com