Views
7 months ago

Essais & Simulations 143

DOSSIER : Spécial Hydrogène : Au centre de toutes les attentions, la filière se structure !

MESURES INTERVIEW Les

MESURES INTERVIEW Les données de vibrations électrodynamiques au cœur de toutes les attentions Le fabricant de vibrateurs électrodynamiques IMV Corporation a introduit sur le marché à l’automne son nouveau contrôleur de vibration, le contrôleur K2+. Celui-ci prolonge l’expérience de plus de trente ans d’IMV dans la conception et la fabrication des contrôleurs de vibrations. À cette occasion, Miguel Marous, directeur marketing et commercial de la filiale française, a répondu à nos questions. exploitables par leurs collègues, notamment les services calculs / simulation. Pour être efficaces, ils doivent pouvoir se reposer sur un contrôleur de vibration sur lequel ils ont pleinement confiance. Les techniciens et ingénieurs d’essai peuvent perdre un temps précieux pour appréhender l’interface homme-machine de leur contrôleur. Certains équipements sont noyer dans des fonctions complexes ou des fonctions d’analyse évoluées... La simplicité d’utilisation doit rester l’un des critères principaux d’utilisation. Le contrôleur doit rester accessible aussi bien à des utilisateurs occasionnels qu’à des techniciens expérimentés. Cela permet mieux rentabiliser l’investissement et limiter le taux de renouvellement. QUELLE EST LA PARTICULARITÉ DES DONNÉES DE VIBRATIONS ÉLECTRODYNAMIQUES ? Miguel Marous Directeur marketing et commercial de la filiale française d’IMV Corporation À QUELLES PROBLÉMATIQUES EN MATIÈRE DE VIBRATIONS DE VOS CLIENTS INDUSTRIELS SONT-ILS CONFRONTÉS ? Toutes les sociétés industrielles cherchent à réduire le temps de développement et la phase des essais environnementaux, en particulier les essais vibratoires, étape incontournable du développement produit. La mise en œuvre des essais et les analyses des résultats sont soumises à des contraintes d’efficacités et de rapidité. Les techniciens et ingénieurs doivent collecter un maximum d’informations lors de ces essais vibratoires afin qu’ils soient Les données collectées par le contrôleur de vibration doivent refléter le comportement dynamique du spécimen à l’étude ; ces données sont représentées dans le domaine spectral. Elles permettent de valider ou améliorer les choix d’architectures mécaniques d’un produit. Avec le rapprochement indéniable des services essais et les services simulations, les données collectées sont le lien essentiel dans la conception d’un produit. Les outils de simulation peuvent aider à optimiser les paramètres de pilotage (niveau, durée, points de pilotage…). De même, les essais pourront corroborer ou modifier les estimations numériques. L’usage grandissant des jumeaux numériques permet cette synergie. QUELS SONT LES ENJEUX D'UNE BONNE ACQUISITION DE DONNÉES ET, À L'INVERSE, LES RISQUES D'UNE MAUVAISE RESTITUTION ET D'UNE MAUVAISE ANALYSE DE CES INFORMATIONS ? Au-delà du choix correct de l’accéléromètre, il est impératif de pouvoir mesurer correctement l’intégralité du phénomène vibratoire. La contrainte sur le choix d’un calibre d’entrée adéquate peut entrainer une saturation possible du signal pendant l’essai et compliquer l’analyse. Pendant les phases d’investigations, le choix de calibre peut être problématique. Une augmentation de la dynamique de mesure permet de se substituer à cette contrainte tout en étant capable d’identifier avec précision des phénomènes parasites de faible amplitude. 26 IESSAIS & SIMULATIONS • N°143 • décembre 2020 - janvier 2021

MESURES D’autre part, une mauvaise interprétation des données collectées peut être induite par des artéfacts créés par un niveau inapproprié du niveau d’écrêtage lors des essais aléatoires. L’écrêtage du signal de driver peut faire apparaitre des phénomènes fréquentiels artificiels. On parle alors de « Clipping Induced Noise » ; les fréquences artificielles pourraient exciter inutilement la fréquence de résonance du spécimen. COMMENT Y REMÉDIER ? IMV Corporation a développé et breveté le « soft clipping », qui supprime « les parasites » indésirables tout en conservant les composantes fréquentielles du signal de drive. En limitant la valeur de crête de la forme d'onde temporelle dans le niveau requis, la DSP du signal de drive reste inchangée. L’utilisation de cette méthode présente de multiples avantages : réduction du bruit et augmentation de la plage de contrôle dynamique ; les résonances dans le spécimen sous test ne sont plus excitées involontairement ; réduction de l'occurrence de déclenchement indésirable de l'amplificateur. QUELLE SOLUTION LEUR PROPOSEZ-VOUS ET SUR QUELLE(S) TECHNOLOGIE(S) REPOSE-T-ELLE ? Pour faciliter la prise en main, les fonctions de base sont directement accessibles, les fonctions avancées sont accessibles à partir de d’un bouton dédié. L’opérateur est guidé tout au long du paramétrage par un fil de commande claire. L’opérateur ne pourra oublier aucun paramètre clé du système de pilotage. Pour simplifier encore la définition du profil de vibration, IMV a intégré dans l’interface du contrôleur K2+, une base de données des principales normes vibratoires (IEC, MIL, ISO, JASO…). En trois clics, il est possible de lancer un essai sans risque d’erreur dans la définition du test. Pour améliorer la finesse d’analyse, IMV a amélioré la précision de mesure en proposant en standard des convertisseurs A/N 32 bits, la dynamique de mesures est améliorée de 3dB. La fréquence d’échantillonnage du contrôleur IMV K2+ a également été améliorée jusqu’à 102,4 kéch/s par voie, cette amélioration permet d’étendre la bande de fréquence d’analyse. Pour faciliter encore le paramétrage, le conditionnement de tous les types de capteurs possibles, y compris les capteurs charges en plus de la technologie IEPE, TEDS… sont intégrés. Le conditionnement charge intégré permet au laboratoire de faire des économies sur l’étalonnage de conditionneurs externes ou convertisseur charge/ICP. IMV Corporation s’attache à fournir des solutions toujours plus soucieuses de la performance et de la fiabilité. Notre large gamme de vibrateur de 600N à 350kN nous permet de répondre à tous les besoins vibratoires que vous soyez dans le domaine de l’automobile, le spatial, la défense ou l’énergie. ● Propos recueillis par Olivier Guillon ESSAIS & SIMULATIONS • N°143 • décembre 2020 - janvier 2021 I27

Essais et Simulations - Découvrez la revue en version digitale

Pour vous abonner, joindre la rédaction, communiquer dans la revue ou simplement avoir plus d'informations sur votre métier, rendez-vous sur notre site internet :

www.essais-simulations.com